Fêtes de fin d’année : tour du monde des célébrations traditionnelles

121 vues

Qu’il s’agisse de Noël ou du Nouvel An, tous les pays célèbrent ces événements sont céléb de façons différentes. Entre décorations, gastronomie et réjouissances, les fêtes de fin d’années sont un moment particulier et de partage. Découvrez de multiples coutumes rythmées par les traditions et les rituels les plus insolites. De quoi donner des idées pour vivre les fêtes comme jamais auparavant.

Les fêtes de Noël et leurs origines

fêtes Noël lumières

Une chose est certaine, Noël remonte à des siècles en arrière. Dans le folklore et les traditions païennes, la fin du mois de décembre était célébrée bien avant l’époque romaine. À cette période, la fête du solstice d’hiver évoquait la renaissance de la nature. Bien plus tard, la religion chrétienne a instauré la date de la naissance du christ.

Au fil des années, la célébration de Noël s’est démocratisée, notamment en Irlande dès le 5e siècle. Ce n’est qu’aux 18 et 19 siècles que les cadeaux de Noël sont véritablement devenus une coutume.

Inspiré de Saint-Nicolas et sa barbe blanche, le Père Noël a petit à petit troqué son âne pour, des rennes et un traineau. Aux États-Unis, des immigrés allemands au 17e siècle ont importé Saint-Nicolas ou Santa Claus. Il a alors amorcé un virage commercial pour devenir le Père Noël que l’on connait aujourd’hui, vêtu de rouge et accompagné de ses elfes. Depuis, Noël reste la tradition la plus homogène à travers la planète avec son sapin, ses décorations lumineuses et ses cadeaux.

La fête païenne de Yule

Fête païenne Yule

Parmi les plus anciennes, les fêtes païennes prennent leurs racines dans des origines celtes et scandinaves. Aussi appelées Sabbats, elles sont une célébration de la force et la beauté de la nature. Parmi elles, on retrouve notamment Yule qui se déroule le jour le plus court de l’année.

En famille et entre amis, la coutume veut que l’on décore la maison et passe du bon temps autour d’un repas festif. Avec ses guirlandes, ses bougies et le symbole de l’arbre, Yule est une des fêtes païennes qui a inspiré Noël tel qu’on le célèbre aujourd’hui.

Les fêtes du Nouvel An aux 4 coins de la planète

Fêtes Nouvel An feux d'artifice

Le dernier jour de l’année est également une fête que l’on retrouve partout. Il se célèbre cependant de multiples manières d’un pays à l’autre.

Commençons par le Japon. Au pays du soleil levant, le Nouvel An est une fête avant tout familiale. Après un grand ménage pour purifier le logement, les Japonais utilisent des décorations traditionnelles à l’image du porte-bonheur kadomatsu. Un gâteau de riz qui sert d’offrande se place sur la table. C’est également le moment de régler les dettes restantes pour de bon.

Si la fête est de mise en Nouvelle-Zélande, une tradition consiste à frapper des casseroles à minuit pour faire le plus de bruit possible.

Au Danemark, il est de coutume de jeter au sol et sur les murs la vaisselle à la fin du repas. Cela représente la valeur de l’amitié des personnes présentes.

La Saint-Sylvestre est également une célébration familiale en Russie. Seuls les amis très proches peuvent s’y ajouter. Le repas de fin d’année se compose de plats typiques et de boissons festives. Les invités doivent porter des vêtements neufs et la vaisselle cassée est synonyme de joie et fortune. Une tradition implique d’écrire des vœux sur un papier avant de le brûler à minuit. Certains versent même les cendres dans le verre de champagne avant de le boire.

En Espagne, le repas traditionnel ne commence pas avant minuit le soir du réveillon. Lorsque les cloches retentissent, il est de coutume d’avaler un raisin à chaque coup. Cela est gage de chance et prospérité pour le reste de l’année. Comme dans beaucoup de pays, les fêtards envahissent les places publiques toute la nuit.

Les Anglais ont également une tradition particulière. Certains mettent une pièce de monnaie, du sel et un morceau de charbon dans leur poche à partir de minuit. Cela symbolise l’argent, la nourriture et la chaleur pour qu’ils soient abondant durant l’année.  

En Inde, le Nouvel An se célèbre en novembre. Il consiste à nettoyer la maison avant d’y placer une lampe pour servir de lumière à la déesse Lakshmi. La famille pratique alors des prières pour apporter la chance et bénir la maison.

Le Nouvel An chinois

Danse du dragon nouvel an chinois

Connu bien au-delà des frontières de la Chine, le Nouvel An chinois correspond à la Fête du printemps. Il a lieu entre le 21 janvier et le 20 février.

Cette fête ancestrale débute par une réunion familiale pour un repas traditionnel. Le poulet est alors synonyme de santé, le poisson d’abondance, les nouilles de longévité et les raviolis de bonheur. Le gâteau de riz en dessert apporte la prospérité. À la fin du repas, les enfants reçoivent une enveloppe rouge et or avec de l’argent appelé hong-bao.

Durant la semaine de festivités, il faut se lever sans faire de bruit et de laisser de la nourriture pour les rongeurs dans la maison. Le dernier jour, la fête des lanternes met fin au Nouvel An chinois avec notamment la danse du dragon.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.