Médecine traditionnelle chinoise : comment vivre pleinement les saisons froides ?

489 vues

À mesure que les températures baissent, l’été ferme rapidement ses portes pour laisser place à l’automne. Avec en ligne de mire la saison hivernale, le changement de climat impacte l’organisme et signe le retour des virus et autres maladies. Prenez le temps de recharger le corps, l’énergie et l’esprit avec la médecine traditionnelle chinoise et des plantes triées sur le volet. Suivez le guide pour mieux appréhender le retour de la saison froide et les ajustements qu’elle implique.

Virus et changement de saison

changement de saison froide

Entre deux saisons, la période est souvent propice à divers symptômes comme la fatigue, le mal de tête ou le nez qui coule. Pourtant, la baisse des températures n’est pas l’unique responsable. Le changement de climat et les jours qui raccourcissent engendrent une fatigue accrue. L’organisme doit prendre le temps de s’y habituer pour trouver le bon rythme. De plus, l’horloge interne est bousculée et peut causer des difficultés à s’endormir à l’approche de l’automne.

Il faut également tenir compte des aptitudes des virus. En effet, certains comme le coronavirus et le rhinovirus ont la faculté de prospérer entre deux saisons lorsque les températures s’adoucissent. Le début de l’automne représente ainsi une période charnière favorable aux rhumes divers. À l’inverse le virus de la grippe se développe plus aisément dans l’air sec et froid de l’hiver.

Affaiblis par les substances allergènes et les moisissures dues à l’humidité, les systèmes immunitaires doivent se renforcer. Fortement sollicités, ils voient leurs défenses plus sensibles aux attaques des maladies virales.

 La voie de la médecine traditionnelle chinoise

médecine traditionnelle chinoise

Plus que jamais, il est essentiel de veiller aux règles d’hygiène, à une alimentation équilibrée et à un sommeil réparateur. L’ajout d’une activité physique régulière va favoriser une immunité de qualité. Il est également possible d’aborder une autre approche avec les bienfaits de la médecine traditionnelle chinoise.

Dans cette optique, le début de l’automne va rapidement bouleverser votre équilibre énergétique. C’est le moment où le froid commence à envahir le corps et impacter les défenses naturelles. Pour retrouver l’énergie nécessaire et affronter l’hiver à venir, il convient de se reposer pour se recharger.

Le Poumon est l’organe maître de l’automne en médecine traditionnelle chinoise. Il gouverne la respiration et joue un rôle crucial sur le corps puisqu’il assure sa protection. Véritable pont entre l’organisme et l’extérieur, il est naturellement exposé à toutes sortes d’attaques.

Autre organe emblématique de la saison froide en médecine traditionnelle chinoise, le rein est essentiel. En fournissant les ressources nécessaires aux autres organes, le rein doit être tonifié en priorité. Si le Qi se traduit par l’énergie, l’essence des reins est le Jing. Il est primordial au bon développement de l’organisme en médecine traditionnelle chinoise. Entre les massages et l’alimentation, il existe divers moyens d’en prendre soin.

Le froid ne se limite cependant pas à ces organes et touche aussi les muscles, la rate et le cœur. Il en découle de la fatigue, des douleurs abdominales, vomissements, diarrhée… Un apport en chaleur est donc essentiel, à commencer par les repas. Les aliments froids sont à proscrire au profit des soupes et tisanes.  

Des vitamines et plantes pour plus de vitalité

Plantes médecine traditionnelle chinoise

Dès l’automne, le système immunitaire est la proie de diverses infections et virus. S’il faut éviter de le fragiliser avec des excès, les plantes, vitamines et oligo-éléments apportent de nombreux bienfaits. En médecine traditionnelle chinoise comme ailleurs, il en existe de nombreux. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • L’échinacée : plante incontournable en matière d’immunité, elle est fortement préconisée en prévision des rhumes et des affections de la sphère ORL. Elle possède des vertus antibactériennes et anti-infectieuses qui contribuent à renforcer les défenses de l’organisme.
  • L’astragale : très appréciée en médecine traditionnelle chinoise, elle est utilisée pour tonifier le Qi. Ces racines renferment de nombreux nutriments qui favorisent la production d’anticorps.
  • L’acérola : 40 fois plus de vitamine C que l’orange, ce fruit apporte du tonus et participe à une bonne immunité. Il possède également un fort pouvoir antioxydant qui contribue à un système immunitaire optimal.
  • La vitamine D : cette vitamine est indispensable au bon fonctionnement de l’immunité. Avec une carence fréquente, la supplémentation en vitamine D est largement recommandée, surtout en cas de faible exposition au soleil.
  • Le Ginseng : cette plante incontournable est une grande source d’énergie. Ses racines contiennent des antioxydants, des vitamines et acides aminés. Le ginseng entraine également des effets revitalisants.
  • La spiruline : considérée comme un super aliment, cette algue microscopique affiche une haute teneur en protéines et en fer. En prévision de la saison froide, elle contribue à booster les défenses immunitaires et apporter du tonus.
  • Le clou de girofle : réputée pour prendre soin des reins, cette plante permet de réchauffer le corps en vue de la période hivernale.

« Cet article est purement informatif, Phyto-Actus-Conseils n’a pas vocation à prescrire un traitement médical ou à réaliser un diagnostic. Nous vous invitons à vous rendre chez un praticien de santé naturelle si vous présentez une gêne ou un mal-être. »

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.